Quand les bonbons inspirent la création

Quand les bonbons inspirent la création


Par Nathalie Koelsch

Cette année la Haute Joaillerie, qui a rendez-vous avec la couleur, a ouvert 2019 sur une explosion vitaminée aux tonalités acidulées. Ludiques et chaleureuses, les créations ne se prennent pas au sérieux, multipliant les associations insolites de gemmes aux teintes tranchées empruntées aux couleurs de l’enfance et à la palette colorées des bonbons. 

Quoi de plus évocateur ! Ludiques, festifs et régressifs, les bonbons, qui ont conservé le parfum de l’insouciance, se dévorent à tout âge. Leurs formes comme leurs textures évoquent mille souvenirs tandis que leurs tonalités acidulées respirent la joie de vivre.

Véritable passeport pour un monde imaginaire, les bonbons invitent au voyage vers un univers pop, joyeux et souriant, ils suscitent l’émotion, font retomber en enfance et ravivent des visions de cour de récréation. Les joailliers et les designers inspirés par leurs tonalités pétillantes s’offrent une explosion chromatique vitaminée.

Exit le blanc et place à la couleur.

La haute horlogerie comme la haute joaillerie, si sages en apparence, cassent leur code jusqu’alors très sérieux.  Réputée pour son amour des diamants, la Maison Harry Winston s’est lancé un nouveau défi sous le signe de la couleur. Sa collection de bagues cocktail intitulée « Winston Candy » s’articule autour des pierres aux tonalités intenses, associées à un mélange de diamants et de gemmes aux coloris complémentaires. Le résultat est à croquer, suscitant une envie irrépressible de consommer cette collection qui a emprunté sa palette acidulée aux friandises et aux pâtisseries les plus appétissantes. Dragées roses et bleues pastel, macarons à la framboise, meringues à la rose ont inspiré les plus éclatants mariages. Un grenat mandarin entouré de turquoises, une tourmaline d’un rose flamboyant ourlée de turquoises de diamants et de saphirs roses, les mélanges ne manquent pas de vitalité. 

Chaumet poursuit le développement de sa collection Joséphine sur le thème de la couleur, avec une centaine de pièces qui illustrent son savoir-faire et son amour pour les gemmes. Joséphine femme de goût et de passion, qui aimait tant les roses fragiles et émouvantes dans leurs robes colorées, a transmis son engouement pour les fleurs à son joaillier fétiche qui lui rend hommage dans une collection inspirée de la nature. Les branches menues et délicates soulignées de diamants comme si elles étaient saupoudrées de neige, sont relevées par un saphir rose vif taille poire qui ravive de son éclat, ce charmant paysage de neige, à porter en collier ou en boucles d’oreilles. 

Chanel revisite le camélia, cher à Gabrielle Chanel. En or rose et pavé de diamants, il forme un élégant duo avec une éclatante poire de saphir rose. Sculpté dans du quatz rose, orné de diamants et de perles, il offre une version rose tendre de la fleur porte-bonheur de Chanel. 

Quant à Piaget, ses collections poursuivent une exploration vers la lumière à travers une extension de Sunlight Escape où les tourmalines Paraïba ont la part belle. Les boucles d’oreilles aux faisceaux de diamants rayonnant sur des disques de calcédoine bleue ou de quartz blanc irradient d’un bleu électrique, unique tourmalines. Green Aurora, sa manchette exceptionnelle en marquetterie de paille et de bois sertie d’une tourmaline indigo de plus de 14 carats est née de son partenariat avec l’artiste Rose Saneuil.

La joaillerie Outre-manche brille avec un David Morris au sommet de sa forme, multipliant les audaces. Les opales noires ourlées de tourmalines Paraïba.

La ressemblance entre boutons et bonbons semble évidente tant les formes de l’un inspirent les rondeurs de l’autre. Sensible à la douceur de leurs surfaces polies, la créatrice de Buttons Paradise, quant à elle, recycle les boutons aux courbes appétissantes pour les transformer en manchettes dans un style 60th très pop.  Après tant d’années régies par le blanc, la fantaisie et ses couleurs radieuses, fait une entrée triomphale dans le domaine de la création et des bijoux.

En 2019, pour oublier les difficultés et la rigueur de 2018, la couleur mène le bal dans une explosion de bonne humeur et de vitalité. Ravivant les souvenirs d’enfance avec des gemmes dont les teintes acidulées empruntent aux plus appétissantes confiseries et autres pâtisseries, les créateurs s’offrent une cure de jouvence et de bonne humeur, pour mieux éloigner les heures sombres et la morosité. De quoi voir la vie en rose et s’offrir quelques douceurs.  

Ajouter un commentaire

** Non Publié
*
Code Sécurité

Top News

My Watch TV

Focus

Produit ajouté avec succès à la comparaison des produits!