Rolex Oyster Perpetual : la montre la plus célèbre du monde ?

Rolex Oyster Perpetual : la montre la plus célèbre du monde ?

Demandez à n’importe qui autour de vous de citer une marque de montre. Il y a fort à parier que l’on vous répondra "Rolex". Et aux côtés des icônes que sont le Daytona et la Submariner, le modèle le plus emblématique de la manufacture est probablement aussi le plus sobre : l'Oyster Perpetual. Portrait d’une légende de l’horlogerie de luxe…

Jusqu’en 1926, nul horloger ne s’était encore soucié de rendre ses montres étanches à l’eau. Cette année-là, Rolex joua les pionniers avec un concept de boîtier à couronne vissée baptisé Oyster (huître). L’invention entra véritablement dans l’Histoire un an plus tard lorsqu’une femme, Mercedes Gleitze, traversa la Manche à la nage en portant une Rolex Oyster au poignet. Quand elle ressortit de l’eau, une quinzaine d’heures plus tard, la montre avait gardé au sec tous les éléments qu'elle protégeait et fonctionnait parfaitement. Une révolution…

Journal Daily Mail - exploit de la nageuse Mercedes Gleitze avec la Rolex Oyster

L'exploit de la nageuse Mercedes Gleitze avec sa Rolex Oyster, relaté dans le Daily Mail

Suite à cet exploit autant sportif que technique, c’est en 1931 que la marque ayant choisi une couronne pour symbole (pour mieux régner sur la planète horlogère ?) présenta le premier modèle de la collection Oyster Perpetual.
Synthèse de tout le savoir-faire acquis par la manufacture depuis sa création en 1905 par l’Allemand Hans Wilsdorf, cette montre-bracelet se distinguait par la façon dont le boîtier, la glace et la couronne étaient assemblés pour former une “coquille” totalement hermétique.

Mécanique de précision dans un boîtier parfaitement étanche

Mais l’avancée technologique ne s’arrêtait pas à la résistance à l’eau (même si toutes les Oyster de l’histoire se sont toujours targué d’être étanches jusqu'à 100 mètres au minimum). Ainsi, le premier modèle de 1931 était doté d’un mécanisme à rotor tournant en toute liberté dans les deux sens. Le mouvement se remontait donc automatiquement grâce aux mouvements du poignet.

Première Oyster boîtier coussin - 1926

Première Rolex Oyster à boîtier coussin - 1926

Arborant initialement une forme coussin, le boîtier de la Oyster gagna en rondeur pour intégrer parfaitement ce nouveau mouvement automatique. Plein de sobriété, son design était si réussi qu’il demeure encore aujourd’hui à l’origine des lignes de tous les modèles de la collection Oyster Perpetual.

Première Oyster Perpetual 1931

Première Rolex Oyster équipée d'un mouvement automatique à Rotor Perpetual 1931

Même succès pour le bracelet métallique aux maillons caractéristiques, conçu à la fin des années 30, qui continue de rester le plus répandu au sein de la collection Oyster.

Toujours au sommet depuis 1931

Au fil des décennies, le mouvement automatique des montres Oyster Perpetual n’a jamais cessé de s’améliorer en intégrant les derniers progrès techniques issus des recherches et développements de la manufacture suisse. Figurant sur le cadran, la mention Superlative Chronometer Officially Certified signifie que le mouvement a résisté à une longue série de tests éprouvants, attestant de son extrême précision.

Calibre Rolex à Rotor Perpetual - 1931

Calibre Rolex à Rotor Perpetual 1931

Si la gamme Oyster Perpetual comporte des modèles d’un diamètre compris entre 26 et 39 mm, pour hommes ou pour femmes, toutes les versions présentent un point commun : leur boîtier est en acier inoxydable de la plus haute qualité (904L).

Et si le look a été subtilement modernisé, la mécanique améliorée encore et toujours depuis 1931, l’Oyster Perpetual a su garder son âme et son caractère pour s’imposer parmi les montres les plus célèbres au monde…

Ajouter un commentaire

** Non Publié
*
Code Sécurité

Top News

My Watch TV

Focus

Produit ajouté avec succès à la comparaison des produits!