ROLEX AU QUOTIDIEN 1

ROLEX AU QUOTIDIEN 1

Hervé Gallet , journaliste Horloger, revient pour MWlease sur toutes ces caractéristiques techniques de la marque ROLEX et nous éclaire sur ces petites questions du quotidien qui nous empêchent parfois de dormir ...

·       Quels sont les points communs à toutes les Rolex ? 

 Tous les composants des montres sont fabriqués en interne. Toutes les montres Rolex sont ensuite assemblées à la main au sein de la manufacture. Elles sont animées à l’aide d’un mouvement mécanique à remontage automatique intégré à une boîte étanche. Si la production bénéficie du label Swiss Made, tous les garde-temps possèdent aussi une double certification, celle du COSC pour le mouvement et, depuis 2015 celle de Chronomètre Superlatif redéfinie par Rolex pour l’ensemble de la montre. La batterie de tests porte sur la précision chronométrique après emboîtage, l’étanchéité et le remontage automatique. Cette certification s’accompagne d’une garantie internationale de chacune des montres pendant 5 ans. 

·       Toutes les Rolex sont elles certifiées par la COSC ?

En 1910, Hans Wilsdorf, le créateur de Rolex, demande aux Bureaux officiels de contrôle de certifier les montres Rolex. A l ‘époque, cette certification était délivrée essentiellement aux montres de poche. Pour le fondateur de la marque à la couronne, il était important de promouvoir la robustesse et la fiabilité de sa production. En 1973 naît le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres plus connu sous sa forme abrégée COSC. Cet institut délivre le titre de chronomètre à un mouvement suite à de nombreux tests. Les critères de performance sont exigeants et séduisent rapidement Rolex. Aujourd’hui, tous les calibres Rolex sont certifiés par l’institut après avoir été testés durant 15 jours et 15 nuits. Et afin d’assurer que cette certification est parfaite, Rolex teste aussi en interne tous les mouvements une fois emboîtés. La marque délivre à l’ensemble de la montre le certificat de Chronomètre Superlatif. 

·       Toutes les Rolex sont-elles étanches à la même profondeur ?

Rolex a gagné ses lettres de noblesses dans les années 1960 en participant à des expéditions sous-marines. Mais dès 1926, avec l’invention du boîtier Oyster, Rolex démontre son savoir-faire. Il s’agit du premier boîtier de montre-bracelet étanche grâce à un système innovant de lunette, de fond de boîtier et de couronne de remontoir vissées. Depuis, toutes les montres Rolex sont étanches quel que soit le matériau qui la compose, acier 904 L, or ou platine. Et si toutes sont garanties au moins jusqu’à 100 mètres, certains modèles professionnels comme les montres de plongées Submariner, sont capables de descendre jusqu’à 300 mètres. La DeepSea, quant à elle, est certifiée étanche à 3 900 mètres !

·       Quelles sont les principales caractéristiques d’une Rolex ?

 Rolex se distingue par un savoir-faire unique tourné vers l’innovation. Les montres des collections Oyster ou Cellini produites par la manufacture sont animées par des mouvements mécaniques à remontage automatique dotés d’une redoutable fiabilité. Les boîtes, toutes étanches à au moins 100 mètres, sont disponibles dans des matériaux développés par Rolex tels que l’acier 904 L ou l’or Everose. Les bracelets Oyster usinés dans les mêmes alliages sont un concentré de technologie. Présentés dans leur première version en 1930, ils n’ont sans cesse évolué afin d’apporter un maximum de confort au porter de la montre, à l’aide d’une structure alternée de 3 mailles larges et plates.

·       Comment fonctionne la loupe (le cyclope) d’un verre Rolex ?

 Quand en 1955, Rolex intègre un nouveau mécanisme de changement de date pour le rendre instantané, une loupe dite « Cyclope » est alors positionnée sur la glace des boîtiers Oyster. Sa fonction ? Grandir la taille de la date à la lecture pour offrir une meilleure lisibilité. Depuis, cette loupe est disponible sur de nombreuses références dont le cadran intègre un guichet date. Citons pêle-mêle la Day-Date, la Sky-Dweller, la GMT Master II, la Submariner, l’Explorer II ou encore la Yach-Master. 

·       Quelles sont les performances d’un mouvement Rolex ?

Les mouvements Perpetual offrent 48 heures de réserve de marche aux montres Oyster. Toutefois, les performances des futurs calibres Rolex seront certainement à l’instar du dernier mouvement automatique 3235 présenté en 2016 dans la nouvelle version de la montre DateJust. Pour obtenir des performances superlatives, Rolex équipe le mouvement automatique Perpetual d’un oscillateur composé du spiral Parachrom insensible aux champs magnétiques depuis 2000. Le nouveau calibre intègre en plus un échappement original dénommé Chronergy qui optimise son rendement (+15 %). Conséquence ? Il contribue pour moitié à l’augmentation de la réserve de marche. Par ailleurs, un usinage de haute précision a permis de réduire de 50 % l’épaisseur des parois du barillet. De quoi gagner encore une dizaine d’heures d’autonomie ! Résultat : avec ses composants optimisés, l’architecture du mouvement 3235 assure une confortable réserve de marche de 70 heures pour une précision de +2/ -2 secondes par jour. 

·       Quelle est la précision d’un calibre Rolex ?

Les nouveaux mouvements mécaniques à remontage automatique Perpetual intégré aux boîtiers Oyster possèdent tous une grande précision. Ils présentent une variation de marche de -2 à +2 secondes par jour. Le COSC tolère un écart de marche de -4 à +6 secondes par jour pour délivrer le titre de chronomètre à un mouvement. Un mouvement non certifié peut présenter une variation de marche de -10 à +30 secondes par jour ! Rolex obtient de tels résultats grâce à des composants innovants comme le spiral Parachrom de l’oscillateur fabriqué dans un alliage exclusif, et des réglages optimisés.

Voir la sélection MWLease de montres de collection 

Ajouter un commentaire

** Non Publié
*
Code Sécurité

Top News

My Watch TV

Focus

Produit ajouté avec succès à la comparaison des produits!